EphemeridesEphemerides JeuxJeux EsoterismeEsoterisme VitrinesVitrines OldiesOldies indexindex
QR-Code Portatout.net : Ephémérides
Dimanche 17 Décembre 2017
Connect  En Ligne : 23  
RetourRetour Du JourDu Jour ChronologieChronologie Un jourUn jour RechercheRecherche Quizz du jourQuizz du jour AvanceAvance
Déja 16 883 558 visiteurs depuis 2006
Nous sommes sur terre                               

 


ORIGINES DU MYTHE VENDREDI 13

Christianisme

On raconte que la peur du 13 trouve son origine dans l'Antiquité car, autrefois, 12 était en quelque sorte la nombre de base et de référence. Ainsi, il y avait :

  • Les12 tribus d'Israël
  • Les 12 lunes dans l'année
  • Les 12 heures de jour
  • Les 12 heures de nuit
  • Les 12 travaux d'Hercule
  • Les 12 signes du zodiaques...

    et le 13 pouvait donc porter malheur puisqu'il suivait ce 12 parfait.

Sur la base de la Bible, les croyances chrétiennes soutiennent ce qui suit:

  • Lors de la Cène, dernier repas de Jésus-Christ avec ses apôtres, ils étaient 13 à table. Le 13e convive, Judas le trahira et Jésus subira la Passion.

    Cène - dernier repas
    Fresque de la Cène par Leonardo da Vinci

  • Depuis lors, on croit que le fait être 13 invités à table porte malédiction.

  • Le vendredi, ou le
  • sixième jour de la semaine selon la Bible, est le jour de la Crucifixion de Jésus Christ.
  • Ce serait un vendredi que Caïn tua son frère Abel.
  • Hérode massacra les innocents un vendredi.
  • Un vendredi, le Diable tenta Ève et Adam mangea le fruit défendu.
  • Adam et Ève furent par la suite expulsés du Jardin d'Eden un vendredi.
  • Le Temple de Salomon aurait été détruit un vendredi.
  • C'est un vendredi que commença la grande inondation, et que l'Arche de Noé fut lancée sur les flots.
  • Vendredi est un jour banni par la Bible. Le mot "vendredi" ne se retrouve nul part dans la Bible, ni dans le Nouveau Testament, ni dans l'Ancien Testament; on y utilise plutôt l'expression "sixième jour".

Mythes nordiques antiques

Loki
Selon la mythologie nordique, il y avait 12 dieux réunis pour un dîner à Valhalla, la maison du Dieu Odin.
Ce dernier avait invité ses 11 plus proches amis-Dieux.
Tout le monde s'amusait bien quand un 13ème convive surprise surgit, sans aucune invitation. C'était Loki, le Dieu poltron, du mal et du trouble, cruel, malveillant et aux cheveux roux. Le bien-aimé Dieu Balder tenta alors de sortir Loki de la maison.
Selon la légende, une bagarre et un coup fatal de lance s'en suivirent, causant la mort de Balder.
Depuis cet incident mythologique, outre la malédiction d'être 13 invités à table, l'histoire considère le nombre 13 comme hanté.
Sculpture de Loki
Sculpture de Loki
Frigga

Freya
Freya - déesse de l'amour et de la fertilité
Image-courtoisie de JBL Statues
Cette légende nordique de Freya, où jour et nombre 13 sont réunis, semble la véritable origine ou moteur de la superstition du vendredi 13.
Chez les Nordiques (Islande, Suède, Norvège et Danemark), les Teutoniques et les Germaniques, Frigga [ou Freya] était la Reine des Dieux, la déesse de la Lune et de la Mer, associée au printemps, aux chats et aux oiseaux.
Vendredi était le jour consacré à son adoration. Ainsi donc, l'anglais Friday [vendredi] dérive du jour de Freya ou "Freya's day".
Toutefois, avec l'invasion Viking et la diffusion du Christianisme, tous les dieux païens furent bannis. Frigg sera désormais considérée comme une sorcière au chat noir et vendredi sera étiqueté malchanceux à jamais.
Par ailleurs, le cycle menstruel, proche du cycle lunaire mensuel par leur durée commune d'environ 28-29 jours, vient compléter l'association de la femme et de la lune au mythe du vendredi 13.
En effet, chaque année comporte en moyenne 13 mois lunaires; aussi 13 menstruations en moyenne par an.
Freya
Freya - déesse de l'amour et de la fertilité
Image-courtoisie de JBL Statues

Mythologies grecque et romaine

Les deux mythologies ont de grandes similitudes et les dieux y sont équivalents, aux variations de noms près.
Dans tous les deux cas, le nombre 12 s'identifie à la régularité, la normale: 12 dieux dans le panthéon ou l'olympe, 12 constellations, 12 signes du zodiaque, 12 heures du jour et de la nuit, 12 apôtres de Jésus, etc.
Par contre, le nombre 13, indivisible, représente l'irrégulier, le début du désordre.
L'ajout de l'unité au nombre parfait 12, pour obtenir 13, signifie la rupture d'un cycle, le début d'un nouveau cycle ou la mort initiatique pour une renaissance (comme chez les Kémetiques de l'Égypte antique).

Notons ici que dans le Tarot la 13ème carte est symbole de recommencement, est celle de la mort (dans le sens de début d'un nouveau cycle). Toutefois, un cycle rompu est redoutable, car il peut être source de malheur.
Néanmoins, le nombre 13 reflète la puissance ou le sublime. Zeus, le 13ème dieu de l'Olympe est le Dieu des dieux, distinct des autres par sa supériorité. Partout, le 13ème apparaît souvent comme le plus puissant ou le plus sublime. Ainsi, Ulysse, le 13ème de son groupe, a échappé à l'appétit dévorant du Cyclope.

Sur le plan mathématique, et contrairement au 13, le nombre 12 est le tout premier à avoir de multiples diviseurs propres (1, 2, 3, 4, 6 et 12). Le nombre 13 est premier, divisible seulement par lui-même. Par ailleurs, depuis la Rome antique, vendredi est le jour de l'exécution des criminels condamnés à mort, d'où une populaire connotation morbide.
Il est aussi curieux d'apprendre que la corde de pendaison des Vikings avait 13 nœuds ! ...
Arcane 13 du tarot
13 du Tarot

Chute de Constantinoble selon les Grecs

Pour les Grecs, le nombre 13 est considéré malchanceux car en lien avec la chute de Constantinople, survenue le mardi 29 mai 1453.
En additionnant les chiffres de cette année dramatique, on a 1+4+5+3 = 13, soit le nombre hanté.
Cette ville grecque, Constantinople fut conquise par les Turcs, sous commandement du Sultan Ottoman Mehmed II

Thèse anthropologique

Certains anthropologues prétendent que le nombre 13 est irrégulier car les premiers êtres humains ne pouvaient compter qu'avec 12 items seuls: 10 doigts et 2 jambes. Ici, le nombre 12 serait encore la normale, comme au sens des anciennes mythologies grecque et romaine.


Conclusion

Depuis cette crainte se transmet de générations en générations. On appelle les gens qui ont peur du 13 les triscaidécaphobes.
D'autres personnes ont réagi à l'inverse et sont persuadées que le 13 porte bonheur.
Ce jour-là, de grands tirages de lotos et autres jeux de hasards ont lieu.

Il existe plein d'autres superstitions. L'une d'entre elle consiste à croire qu'il est dangereux de passer sous une échelle. Cette superstition viendrait du fait que l'échelle posée sur le sol et appuyée contre le mur forme un triangle.
Le triangle est une forme géométrique qui a été souvent vue comme une forme sacrée.
Franchir ce triangle serait sacrilège et porterait malheur.

D'autres superstitions encore font appel aux matières: toucher du bois, pour conjurer le mauvais sort, avoir un fer à cheval, pour avoir du fer sous la main, briser du verre blanc, pour avoir autant d'années de bonheur que de morceaux de verre...

Comme on le voit, tout peut être inventé en matière de superstition.
Les porte-bonheurs des uns sont les porte-malheurs des autres.
L'araignée du matin, apporterait le chagrin et celle du soir l'espoir!

Et si on la croise à midi, que se passera-t-il !!?