Solwaster, rebaptisé "Solwater", 24 avril

A l'ère nouvelle de Benoît XVI, Thierry invitait Handi-Rando dans son jardin "Soleil- Eau". La fiche météo de l'activité annonçait pourtant "nuages et averses"; on aurait dû s'en douter, avec lui il y a toujours des surprises!

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Cela commençait pourtant bien ! Un très joli sentier avec une très belle pierre (banc de la Macrale, sorcière en wallon ... Aie! j'aurais pas dû m'y asseoir!) et puis des caillebotis, question de ne pas se mouiller les pieds, suivis d'escaliers pas trop moches et enfin un site bucolique le long de la Sawe pour une halte parfaitement relaxe. Le groupe "nageait" dans le bonheur, c'était trop beau!       

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Thierry nous annonce qu'il va falloir traverser la Sawe et remonter à "Solwater ". Mais, affirme-t-il, le sentier est super bien équipé. Léo, fier comme Artaban de sa nouvelle joëlette et Sandra, est aussitôt parti et réussit la traversée par la passerelle malgré un angle d'attaque et des marches hors normes du président. Même Marc ne passe pas! Sa passagère, Julie, qui en est aussi à sa première sortie avec Handi-Rando préfère passer à pieds ...

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Il reste l'équipe de Martine. Marc qui veut conjurer le sort jeté par la Macrale, se jette à l'eau pour en sonder les pièges et  annonce aux scouts éffarés que la meilleure solution est de passer à gué ... Réginald, vétéran du Ninglinspo, a déjà compris et retrousse ses pantalons. Christian fait de même, pour ne pas abandonner Martine imperturbable sur la joëlette amphibie!  Les scouts, hormis deux intrépides, ... avaient déjà pris la passerelle.

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Randonnée sportive avec joëlettes, Solwaster 2005

Il n'y avait plus qu'à remonter un talus de 10 mètres sous l'oeil intéressé de Quentin et redescendre un peu plus loin pour trouver ... une autre passerelle impossible (sauf pour Léo!). Même reconnaissance du plongeur de service, même technique de traversée et, mêmes volontaires aidés cette fois par la moitié de la troupe scoute. L'intégration dans la joie, notre devise, se réalise encore une fois!
Dans l'après-midi, avec Mathieu, Icare son chien d'assistance et ses parents, avons fait juré à Thierry qu'il éviterait toute rencontre avec la sorcière. Nous avons alors retrouvé de très belles passerelles (détestées par Icare !) et le village avait retrouvé son nom et .... sa météo, les premières gouttes de pluie tombant à notre retour au village...

Merci à tous pour cette très belle jé�e.
Le Potagé séché.

   Statistiques    Copyright © Handi Rando 2007/2018 - Déjà 734 837 pages vues    Partenaires   
Réalisé par Portatout.net